Outils

 

Notre quiz interactif pour tester vos connaissances.

 

12 portraits, 12 actions que vous pouvez poser.

 

Une exposition interactive sur la traite de personnes ici, au Québec.

 

Le Phare des AffranchiEs n'est pas seul dans la lutte contre la traite de personnes ! Consultez notre page En Savoir Plus.

 

Mythes et réalités

Testez vos connaissances sur la traite de personnes.

Pour chaque énoncé, choisissez s'il s'agit d'un mythe ou d'une réalité.

1. La majorité des victimes de la traite de personnes en sol canadien sont des étrangers ou étrangères non nationaux trafiqué(e)s de l’international vers le Canada.

2. Les victimes de traite de personnes sont toujours retenues contre leur volonté par la contrainte physique. 

3. Une personne ne peut légalement consentir à être exploitée dans une situation de traite des êtres humains en vertu du Code Criminel du Canada.

4. Les femmes (et les filles) sont souvent utilisées afin d’approcher plus facilement de nouvelles recrues dans l'industrie du sexe. 

5. Au Canada, et partout dans le monde, certaines lois et certains programmes gouvernementaux rendent les travailleuses domestiques plus vulnérables face à la traite de personnes à des fins de travail. 

6. Le trafic d’organes, ça n’existe que dans les films. 

7. De toute façon, la traite de personnes c'est tellement gros que je n'y peux rien.

 
Campagne 12 jours (2018)

Notre contribution aux "12 jours d'action contre les violences envers les femmes", qui se déroulait du 25 novembre au 6 décembre 2018.

 

Chaque jour, une nouvelle citation accompagnée d'une action était dévoilée. Un contenu spécifique à chaque vignette est disponible pour en apprendre davantage sur des sites externes.

Jour 1
Jour 1 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchies contre la traite de personnes

Qu’est-ce que la violence économique : 

La violence économique est un acte de domination et de contrôle qui consiste à priver une personne d’argent ou à l’empêcher de répondre à ses besoins ou encore à contrôler et surveiller ses activités économiques afin de l’empêcher d’atteindre son autonomie financière. Elle peut être exercée par un(e) partenaire ou un membre de la parenté. La violence économique répond à la définition de l’abus financier. 

Pour en savoir davantage

Information tirée de: option-consommateurs.org/violence-economique/ 

Jour 2
Jour 2 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchies contre la traite de personnes

Protection et aide pour les victimes de traite de personnes : 

Si vous croyez être victime de traite des personnes, ou si vous connaissez quelqu'un qui l'est, veuillez communiquer avec le bureau d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) le plus près de chez vous. Pour trouver le bureau d'IRCC le plus près de chez vous, veuillez nous appeler en composant le numéro sans frais 1 888 242-2100 (au Canada seulement). Si vous vous présentez à notre bureau, nous pourrons évaluer votre demande plus rapidement. Si vous avez besoin d'une assistance sur-le-champ, veuillez communiquer avec le service de police de votre localité ou composer le 911.

Pour en savoir davantage

  

Information tirée de: www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/ 

Jour 3
Jour 3 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchies contre la traite de personnes

La loi : 

  • Le Canada s’est doté d’une loi pour faire face à la diffusion non consensuelle d’images intimes. Il est illégal de diffuser une image intime de quelqu’un sans son consentement. 

  • Si une personne possède de toi une photo ou une vidéo intime ou à caractère sexuel prise dans un contexte privé et la publie sur Internet ou la transmet à quelqu’un d’autre en toute connaissance de cause, sachant que tu n’y consentirais pas (ou sans se soucier de savoir si tu y consentirais), cette personne s’expose à des accusations.  

  

Pour en savoir davantage

  

Information tirée de: www.cyberaide.ca 

​ 

Ressource afin de faire retirer des images de vous sur différents réseaux sociaux

  

Pour plus d’informations sur les ressources et services en matière de violence sexuelle, visionnez cette vidéo.

Jour 4
Jour 4 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchies contre la traite de personnes

Qu’est-ce que veut dire “équitable” : 

  • « Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l'objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au sud de la planète. Les organisations du commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s'engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l'opinion et à mener campagne pour des changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel. » 

  

  

Pour en savoir davantage

  

Information tirée de: http://equiterre.org/ 

​ 

Pour trouver un commerce équitable

Jour 5
Jour 5 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchie contre la traite de personnes

Si vous avez des inquiétudes en tant que parent, contactez la Ligne Parent au 1 800 361-5085 ou visitez leur site Internet : http://ligneparents.com 

​ 

Rappels sur l'âge et la loi: 

  • Au Canada, l’âge du consentement sexuel est 16 ans. 

  • Toutefois, le consentement n’est pas valide lorsqu’il y a situation d’autorité, situation de dépendance ou exploitation du jeune. 

​ 

Information tirée de: https://www.educaloi.qc.ca/ 

​  

Pour en savoir davantage 

  

Pour en apprendre plus sur le consentement sexuel

Jour 6
Jour 6 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchie contre la traite de personnes

Loi sur le mariage forcé au Canada : 

  • Mais qu’entend-on par mariage forcé? L’expression désigne une union maritale dans laquelle une des parties, parfois les deux, est contrainte de se marier contre son gré. 

  • De telles unions contreviennent à la Déclaration universelle des droits de l’homme dont l’article 16 affirme que « Toute personne a le droit de se marier et de fonder une famille sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion. Le mariage ne peut être conclu qu’avec le libre et plein consentement des futurs époux » 

​ 

Information tirée de: http://www.justice.gc.ca/fra/pr-rp/jp-cj/vf-fv/mf-fm/mf_fra.pdf 

​ 

Pour en savoir davantage

​ 

Comment signaler : 

  • Signaler toute situation d’exploitation sexuelle au Directeur de la protection de la jeunesse et, le cas échéant, à la police. Vous aiderez ainsi le jeune à obtenir le soutien et les appuis dont il a besoin. 

  • Pour plus d’informations

Jour 7
Jour 7 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchie contre la traite de personnes

La loi sur l’avortement : 

  • Depuis 1989, les femmes âgées de 14 ans et plus peuvent consentir seules à leur avortement. Elles n'ont plus besoin d'obtenir l'accord d'un comité de médecins ni de personne d'autre. Ainsi les conjoints, parents, amis, professionnels de la santé et communautés religieuses ne peuvent pas prendre la décision à la place de la femme. Ils ne peuvent pas non plus la forcer à prendre une décision plutôt qu'une autre. 

​ 

Information tirée de: https://www.educaloi.qc.ca/capsules/consentir-un-avortement 

​ 

Pour en savoir plus

  

Le consentement dans le cadre de soins médicaux : 

  • En général, un patient a le droit d'accepter ou de refuser de recevoir des soins de santé. Le personnel médical doit donc s'assurer que le patient consent avant de lui donner de tels soins. Dans tous les cas, la décision du patient de recevoir ou non des soins doit être « libre et éclairée ». 

Jour 8
Jour 8 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchie contre la traite de personnes

Qu’est-ce que la violence sociale : 

La violence sociale se manifeste lorsqu’un individu tente, par différents moyens, d'avoir le contrôle sur l'entourage social de la femme souvent dans le but de l'isoler. 

Information tirée de: www.alabridelaviolence.org/besoin-aide-/violence-sociale 

  

Qu’est-ce que la violence spirituelle ou religieuse : 

La violence spirituelle/religieuse consiste à empêcher l’autre personne d’exprimer ses croyances religieuses librement ou de fréquenter un lieu de culte. C’est critiquer et/ou ridiculiser l’autre pour ses croyances, ses traditions et sa culture. C’est également utiliser certaines conceptions religieuses dans le but de contrôler, de manipuler ou d’obtenir des faveurs. C’est se servir de la religion pour justifier la violence ou la domination. 

​ 

Pour en savoir plus

  

Pour de l’aide en matière de violence conjugale

 

Jour 9
Jour 9 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchie contre la traite de personnes

Qu’est-ce que la violence verbale : 

  • La violence verbale découle la plupart du temps de la violence psychologique : elle consiste, de la part de l’agresseur, en des sarcasmes, des insultes, des hurlements ou des propos dégradants et humiliants. 

  • Il peut aussi faire du chantage ou des menaces ou encore intimer des ordres brutalement. L’intimidation verbale prépare à la violence physique, crée de l’insécurité ou de la peur et empêche la victime de se soustraire à la situation. 

​​ 

Information tirée de : http://www.scf.gouv.qc.ca/index.php?id=61 

  

Pour en savoir plus 

  

Les ressources sont là pour vous! 

N'hésitez pas à demander de l'aide! 

  

Ligne ressource provinciale (24/7, bilingue et confidentielle) 

1 888 933-9007 

Jour 10
Jour 10 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchie contre la traite de personnes

Les lois canadiennes du travail protègent les travailleurs étrangers temporaires. 

  • Votre employeur : 

    • doit vous payer pour votre travail; 

    • doit s’assurer que votre milieu de travail est sécuritaire; 

    • ne peut pas vous retirer votre passeport ou votre permis de travail. 

  • Chaque province et chaque territoire a un bureau responsable des normes du travail et de l’emploi. Les agents de ces bureaux peuvent vous parler du salaire juste, des heures de travail, des périodes de repos et des conditions de travail, en plus de vous offrir d’autres services. 

Pour rejoindre la CNESST pour le Québec  

  

Pour plus d’informations sur les droits des travailleurs agricoles

​ 

Information tirée de : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/travailler-canada/permis/temporaire/apres-avoir-presenter-demande-etapes-suivantes/comprendre-droits-travailleurs-etrangers.html 

Jour 11
Jour 11 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchie contre la traite de personnes

12 attitudes aidantes lors d’un dévoilement : 

  • Soyez à l’écoute; 

  • Croyez la personne; 

  • N’ayez pas de jugements; 

  • Ne posez pas de questions suggestives; 

  • Laissez la personne vous parler en ses propres mots; 

  • Recevez la personne dans ses émotions et respectez son rythme; 

  • Évitez les réactions trop fortes, maitrisez vos émotions; 

  • Remettez la responsabilité à l’agresseur; 

  • Vérifiez si la personne est en situation de danger et si elle a des idées suicidaires; 

  • Vérifiez si la personne à un réseau de soutien (famille, amis); 

  • Vérifiez les ressources de la région et référez au besoin; 

  • Si besoin, allez chercher du soutien. 

​ 

Pour en savoir plus

​ 

Information tirée de: http://www.rqcalacs.qc.ca​ 

Jour 12
Jour 12 de la campagne 12 jours du Phare des Affranchie contre la traite de personnes

Pour en savoir plus sur le commerce illicite d’organes: 

​ 

Il y a beaucoup plus de personnes sur la planète qui ont besoin d'un nouvel organe qu'il y a d'organes disponibles. Comme dans tout marché où il est possible de faire de l'argent parce que la demande dépasse grandement l'offre, on peut se tourner vers le marché noir pour obtenir ce dont on a besoin. Lorsque la vie d'une personne est en jeu, la volonté de survivre peut passer outre la morale. 

​ 

Pour en savoir plus 

​ 

Information tirée de:http://www.rcmp-grc.gc.ca/fr/gazette/commerce-illicite-dorganes 

 
Dévoilons l'invisible campagne de sensibilisation contre la traite de personnes du Phare des Affranchies.
UTI_banner.PNG

Une exposition-photos interactive qui vient chez vous

L'exposition Dévoilons l'invisible - Renverser les apparences est disponible pour visiter votre institution, organisme ou événement !


L'exposition photographique propose une expérience interactive bilingue sur les thématiques de la traite des personnes à des fins d’exploitation sexuelle ou de travail et le partage d’images sur les réseaux sociaux. Les visiteurs sont amenés à interagir avec le matériel pour découvrir des réalités souvent insoupçonnées.

Contactez-nous à innovation@affranchies.ca pour la réserver !

Dévoilons l'invisible passe au numérique

Vous n'êtes pas en mesure d'accueillir l'exposition physique en vos lieux ? Nous avons pensé à vous avec une version entièrement en ligne. Contactez-vous pour en demander l'accès.

Dévoilons l'Invisible, un peu plus en détails

Bref historique

La première édition de Dévoilons l’invisible a vu le jour en 2017 dans le cadre de la Journée d'action contre les violences sexuelles faites aux femmes, en collaboration avec le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel de l'Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Cette exposition comportait six concepts. La première édition de cette campagne avait rejoint plus de 200 personnes lors de l’exposition et plus de 20 000 personnes avaient vu la version vidéo sur internet.

Cinq nouveaux concepts, toujours interactifs

Interactifs, comment ? Les visiteurs voient tout d’abord la situation telle qu’elle est normalement visible puis, en manipulant le matériel, ils se retrouvent confrontés à la réalité dévoilée. Quatre des précédents concepts ont été repris et cinq nouveaux ont été développés. De plus, les supports visuels ont été bonifiés afin de permettre une expérience immersive pour le public.

Une exposition itinérante

Pour cette nouvelle édition, nous visions une portée plus large, allant de la grande région des Laurentides à différents endroits à Montréal et au Québec. En rendant deux ensembles disponibles pour les emprunts par d’autres organisations, nous sommes en mesure de viser une étendue plus large et simultanée.

Description

L’exposition est composée de neuf concepts comportant chacun deux photos. La première photo représente ce que l’on perçoit de l’extérieur et la deuxième photo, révélée suite à une manipulation du participant, est la réalité cachée de l’exploitation. Des affichettes avec plus d'informations sont disponibles pour chacun des concepts et des ressources, divisées par rôle (parent, jeune, intervenant, etc.), et sont mises à la disposition des participants.

Public cible

La campagne a été créée pour être accessible à un large public. Le matériel visuel a été conçu pour ne pas avoir d’images trop explicites. L’exposition est accessible à un public de tout âge, mais vise une clientèle avertie. Le sujet de la traite de personnes étant un sujet sensible, les œuvres présentées peuvent déranger certaines personnes.

Montage et démontage de l’exposition

Les éléments de l’exposition peuvent se transporter dans une voiture logeable (de type mini-fourgonnette). Pour accueillir les 9 concepts, vous aurez besoin de l’espace pour 3 ou 4 tables pliantes, d’un canapé ou d’une chaise. Le Phare fournit également deux affiches déroulantes à installer au début et à la fin de l’exposition, qui expliquent le concept, font certaines mises en garde, offrent des pistes de solutions ainsi que des ressources selon les personnes touchées par la traite. Le public peut visiter l’exposition de manière autonome, c’est-à-dire que le contenu de l’exposition contient suffisamment d’instructions pour comprendre comment manipuler le matériel. Par exemple : « retourner » un coussin, « soulever » une mini-serre en bois, « ouvrir » une porte ou « contourner » un poste de travail. Il peut toutefois être intéressant d’accompagner certains visiteurs s’il y a désir d’entamer une discussion ou un atelier sur le sujet de la traite de personnes. Si l’espace disponible est limité, il vous est possible de choisir une quantité plus restreinte de concepts. Par contre, aucune modification au contenu n'est autorisée.

Photos © Simon Laroche