Ocean gradient

PROJETS DE RECHERCHE

PHASE 1 | PHASE 2

RECHERCHE DANS LES LAURENTIDES

La traite de personnes existe aussi dans les Laurentides!
La problématique de la traite de personnes est complexe et souvent clandestine. C’est pour cette raison que le Phare des AffranchiEs et le Cégep de Saint-Jérôme ont travaillé en collaboration pour réaliser une recherche auprès des intervenants susceptibles d’être en contact avec des victimes de traite de personnes dans les Laurentides. 

DIVISION DE LA RECHERCHE

Phase

La phase 1 de la recherche a permis de documenter :
· Le niveau de connaissance des milieux ; 
· Le profil des victimes ; 
· Les besoins des victimes d’un point de vue des intervenants ; 
· Les services offerts et manquants.

La recherche a également permis de cibler des pistes de solution pour mieux répondre aux besoins des intervenants et des victimes.

FAIT SAILLANT #1

Les travailleuses et travailleurs d’organisations susceptibles d’être en contact avec des victimes ont recensé 315 victimes de traite de personnes dans l'ensemble des territoires des Laurentides et la présence de 80 autres victimes a été suspectée. (Page 14 du rapport de recherche) 

FAIT SAILLANT #2

Les victimes identifiées sont principalement des femmes (64,8 %) ou des filles mineures (30,8 %) vivant une situation d’exploitation sexuelle (89,8 %). Elles sont essentiellement des citoyennes canadiennes (91,8 %) qui habitent la région, et 62,2 % d’entre elles ont été exploitées sur le territoire. (Page 16 du rapport de recherche) 

FAIT SAILLANT #3

Près de 42 % des personnes interrogées considèrent avoir un niveau de connaissance faible ou très faible en matière de traite et près de la moitié des personnes répondantes n’ont reçu aucune heure de formation à cet égard. (Page 19 du rapport de recherche) 

Voir le...
Voir la...
Voir le...
Phase

Une recherche toujours en cours...

 

Nous poursuivons actuellement la recherche afin d’améliorer les connaissances sur les réalités des personnes victimes de traite de personnes. Cette recherche sera effectuée grâce à des entretiens avec les personnes touchées et permettra de mieux comprendre l’influence des différents systèmes qui les entourent dans leur processus de victimisation et de sortie de l'expérience de traite.

  • Facebook

@PharedesAffranchiEs | 2021