DLI - Bannière 2021.png

Quand tout n'est pas parfait 

Votre voisin a récemment accueilli une nouvelle aide domestique. Il vous dit qu’elle est très travaillante et que ça leur dégage beaucoup de temps à la maison.


« Au départ, ils m’ont accueillie comme une membre de leur famille. Après plusieurs semaines de travail consécutives, j’ai demandé une journée de repos. Il m’a pris mon passeport et m’a menacée de me faire déporter si je ne respectais pas ses règles. » (Fang, 28 ans)
 

Ça existe … même ici, au Québec! Les travailleur-es domestiques arrivent souvent par le biais de programmes gouvernementaux et se retrouvent en situation de vulnérabilité puisqu’elles sont particulièrement isolées, ne parlent souvent pas français et ne connaissent pas leurs droits. Certains employeurs peuvent en profiter en utilisant différentes techniques telles que la confiscation des papiers d’identité, la violence physique et la menace de déportation et ainsi accroitre le pouvoir qu’ils ont sur ces travailleuses¹.

 

¹ Beatson & Hanley, 2015