DLI - Bannière 2021.png

Quand sonne la cloche...

Vous croisez souvent cette étudiante de secondaire 2 lorsqu’elle termine sa journée d’école. Elle semble être une jeune fille venant d’une bonne famille et qui réussit bien à l’école.


« Je croyais que c’était une manière de faire de l’argent facile et de faire ce que je veux quand je veux. La nouveauté, le luxe et le party m’ont attirée. C’était avant les viols collectifs, les clients répugnants et la violence. De toute façon, l’argent que je fais, c’est lui qui le garde. » (Sarah-Maude, 16 ans)


Au Canada, la moyenne d’âge d’entrée dans la prostitution se situe autour de 14 ans et les victimes peuvent provenir de tous les milieux socioéconomiques¹ ². Provenir d’un milieu aisé ou fréquenter les meilleures institutions scolaires n’assure aucune protection face à l’exploitation sexuelle³. Les proxénètes choisissent la stratégie optimale pour obtenir et maintenir le contrôle sur chacune de leurs cibles. Le moyen le plus utilisé auprès des jeunes femmes des classes sociales moyenne ou élevée est la séduction⁴.

 

¹  SRCQ, 2013

²  Farand et al., 2012        

³  Brisebois & Gélinas, 2018

⁴  Rosa & Chadillon-Farinacci, 2014