DLI - Bannière 2021.png

Derrière la complicité, un agenda caché...

Dans votre travail avec des jeunes, vous croisez souvent ce petit groupe de filles qui semblent très proches et bien s’entendre. Même la dernière arrivée, plus jeune, a été intégrée très vite.

« J’étais sûre que c’était mon amie. Je ne l’ai jamais vue venir quand elle m’a fait danser la première fois! » (Emma, 15 ans)
 

Le proxénétisme ne se conjugue pas seulement au masculin. Les intervenants soupçonnent rarement les filles de faire du recrutement et certaines en profitent! Plusieurs milieux étant inaccessibles aux recruteurs masculins et majeurs, des recruteuses se lient d’amitié avec les filles ciblées par ces proxénètes*¹. Dans le cadre d’une étude, 25 % des femmes affirmaient avoir été recrutées par une femme².
 
 
*Proxénète: communément appelé « pimp ».

 

¹ Paradis & Cousineau, 2005

² Rosa & Chadillon-Farinacci, 2014

Recrutement_filles.png